Vers Sommaire Pourquoi collectionner les Plaques d'Immatriculation, comment les obtenir ?

Massachusetts USA : Plaque passager permettant de financer l'éducation

Aux USA et au Canada, la question ne se pose pas vraiment : les plaques changent tous les 2 à 10 ans et diffèrent selon les Etats. Accrocher ses anciennes plaques dans son garage fait presque partie de la culture américaine. Comme il est souvent possible de les personnaliser, elles évoquent encore plus une partie de l'histoire de la famille. Facile d'imaginer les collectionneurs en herbe demander celles des oncles ou des voisins, ou encore d'aller fouiller dans les casses du coin.

Ailleurs dans le monde, collectionner les plaques est moins fréquent : soit on les jette comme en France, soit on les récupère pour son nouveau véhicule comme en Suisse ou en Belgique, soit encore on les rends pour obtenir le nouveau modèle. Quelquefois, on en garde une en souvenir d'un séjour où l'on a résidé à l'étranger, et ça s'arrête là. Très souvent, les européens commencent à collectionner les plaques américaines à l'issue d'un voyage outre atlantique, où on en trouve assez facilement, à San Francisco ou à Québec par exemple. Ainsi, la fascination pour le pays des belles bagnoles amènent quelques uns à récupérer une plaque par Etat américain. C'est ainsi assez facile de se constituer une collection de 50 plaques (51, avec Washington DC).

Myanmar, série normale (ex Birmanie) "lettre/6609"

Mais il y a une autre façon de se passionner pour les plaques : Pour celui qui a le sens de l'observation, il suffit de sortir dans la rue pour se poser tout un cas de questions, et comprendre petit à petit les mystères de la "numérologie", le pourquoi des nuances de couleurs, l'origine de telle voiture étrangère, etc. Et un jour, on en discute, ou bien on a l'occasion de récupérer un plaque, et on se dit : Pourquoi pas les collectionner, trouver à les échanger ?

Et effectivement, essayer d'avoir une plaque par pays est un challenge passionnant.... et pas facile du tout ! Rentrer en contact avec des collectionneurs du monde entier, par courrier ou e-mail amène à s'ouvrir sur le monde, permet de rencontrer des gens souvent très intéressants et toujours passionnés. Et contrairement aux timbres, personne n'en vit; ce qui limite le coté mercantile...

D'autres ne sont intéressés que par la compréhensions des systèmes des différents pays, ou font partager les photos de plaques qu'ils ont observées. Souvent, la recherche historique l'emporte, elle peut servir à des reconstitutions pour des films, par exemple. En effet, la façon dont sont affectées les codes et numéros a toujours une signification politique : Ne vous êtes-vous jamais posé la question de savoir pourquoi les plaques belges ne différencient pas la Wallonie, de la Flandre ou de Bruxelles ? Savez vous que l'Espagne va changer ses plaques pour mettre en valeur sa politique de régionalisation ? Pourquoi les Anglais n'ont-ils que rarement l'Euroband (bande bleue avec l'étoile européenne), à l'inverse des Luxembourgeois, ou même des Maltais (!!).Quant à la Bosnie, savez vous que les Nations-Unies imposent à tous un même type de plaque, avec des lettres non spécifiques à un des deux alphabets.

Seborga, près de la côte italienne, n'est pas indépendante mais cherche à se distinguer par ses plaques

Et COMMENT les obtenir ? Le plus simple est de se rendre dans des casses ou dans les ateliers où sont montées les nouvelles plaques. Proposez de signer une décharge avec vos coordonnées et le numéro des plaques, car les casseurs et garagistes sont méfiants,... Faire partie d'une association peut aider. Ceci n'a rien d'illégal en France, mais sachez que vous serez mis en cause si cette plaque se retrouve plus tard sur un voiture volée. Ensuite, essayez de faire la même chose quand vous voyagez à l'étranger : c'est quelquefois impossible, mais souvent les gens acceptent avec plaisir de rendre service à celui qui cherche un souvenir original. A l'étranger, attention à la Suisse, l'Autriche où la Grèce : transporter des plaques nationales est illégal. Ensuite, rien de plus simple : Echangez les contre des plaques étrangères par courrier, en prenant soin de choisir des collectionneurs affiliés à une organisation de collectionneurs comme ALPCA ou Europlate. Ne vous faîtes pas d'illusion, les plaques françaises ne sont pas vraiment recherchées...

Une autre façon est bien sûr de les acheter : les sites sur le Web proposent des plaques américaines souvent 5 fois moins chères que ce qu'on peux quelquefois trouver aux puces ou dans des brocantes en Europe. Compter de $2 pour une standard à $25 pour une graphique, sans les frais d'envoi (de $5 à $10) ni les frais de mandats internationaux. Si vous connaissez l'anglais, vous pouvez vous abonner à Listserv / Plates ou acheter on line sur E-Bay. Adhérer à ALPCA est une bon moyen d'accéder aux petites annonces.


Ah oui, bien sûr (et ce n'est pas une blague ! ) : Il y a un autre moyen de se procurer des plaques ... Si vous avez des plaques étrangères dont vous voulez vous débarrasser, envoyez les nous ! : nous vous rembourserons au moins le double de vos frais de port, à moins que vous ne préfériez les échanger contre des plaques américaines...Et si elles sont vraiment intéressantes, nous les publierons sur ce site.